Musique

Le «griot électrique» Mory Kanté est décédé

Connu pour son tuble planétaire «Yéké yéké», le chanteur et musicien guinéen est décédé vendredi à Conakry. Il avait 70 ans.
Le «griot électrique» Mory Kanté est décédé
Mory Kante en 2002 à Bienne. KEYSTONE/ARCHIVES
Carnet noir

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire «Yéké yéké» dans les années 1980, est décédé à l’âge de 70 ans. Il s’est éteint dans un hôpital de Conakry, a annoncé son fils Balla Kanté à un correspondant de l’AFP. Mory Kanté, surnommé le «griot électrique», a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde. «Yéké Yéké», sorti en 1987, s’est vendu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion