Suisse

Vent de fronde parmi les chercheurs

Dans la recherche sur le Covid-19, le Fonds national suisse (FNS) délaisserait-il les sciences humaines?
Vent de fronde parmi les chercheurs
Une lettre ­ouverte signée par dix-sept professeurs ­reproche au FNS de ­négliger les sciences humaines au profit quasi exclusif de la recherche biomédicale sur le Covid-19. KEYSTONE/ARCHIVES
Recherche

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) négligerait-il les sciences humaines et sociales? C’est en tout cas ce qui lui est reproché dans le cadre du Programme de recherche national (PNR) 78, qui consacre 20 millions de francs aux études sur le Covid-19. Fait inhabituel, dix-sept professeurs ayant tous été conseillers à la recherche au FNS lui ont adressé une lettre ouverte début mai. Les signataires regrettent que «le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion