Cinéma

On achève bien les chiens

Le Finlandais Teemu Nikki signe Euthanizer, une comédie noire et nihiliste, où sévit un impitoyable rédempteur antispéciste.
On achève bien les chiens
Digne représentant de l’humour scandinave, le Finlandais ­Teemu Nikki a imaginé un fameux personnage avec cet exécuteur animaliste et misanthrope. OUTSIDE THE BOX
Film

Euthanizer, ou Armomurhaaja en finnois. Macabre, le titre annonce la couleur. Et le premier dialogue du film donne le ton. Alors qu’on lui demande s’il euthanasie les animaux, Veijo (Matti Onnismaa) répond par un laconique «entre autres» – ce vieux célibataire taiseux étant par ailleurs mécanicien. «Pour moins cher que le véto», il achève chiens, chats ou hamsters, au gaz d’échappement dans une voiture ou par balle au fond des bois.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion