Musique

Une Tribune libre qui met le feu aux poudres

La proposition de captation sonore dans les murs du studio Ansermet a fait bondir le pianiste Marc Perrenoud. Aucun cachet n’avait été prévu pour les participants.
Une Tribune libre qui met le feu aux poudres
Laurent Bleuze RTS
RTS

Vent de panique à la RTS. Ce devait être une opération de soutien aux musiciens et musiciennes romands privés de scène pour cause de pandémie. La Tribune libre imaginée par RTS Culture invitait les ensembles acoustiques de quatre personnes maximum, classiques, jazz ou world, à se produire dans les conditions du live dans la salle Ansermet, à Genève. Un défraiement pour le déplacement, des conditions techniques optimales et, à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion