Cinéma

Marivaudages cosmiques

Devant la caméra de Wang Quan’an, la Mongolie devient le théâtre sublime d’une étonnante histoire d’amour.
Marivaudage cosmiques
TRIGON-FILM
Film

Le cinéaste chinois Wang Quan’an avait déjà réalisé un long métrage en Mongolie – Le Mariage de Tuya, Ours d’or à la Berlinale en 2007. Il y revient avec Öndög, qui témoigne à première vue des mêmes qualités: des images splendides, magnifiant les paysages grandioses de la steppe, et une héroïne au caractère bien trempé. Ici, une bergère célibataire vivant seule avec ses bêtes, dont l’existence rude et solitaire sera bientôt

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion