Lecteurs

Entre passé et futur!

Joseph Zosso pose quelques questions sur les conséquences de cette pandémie.
Coronavirus

En tant que professionnel dans le domaine du management de marketing et vente pendant plus de 40 ans et comme retraité depuis 25 ans je n’ai jamais vécu une crise pareille. Une crise qui soulève quantité de questions qui devraient préoccuper les gens de tous âges!

Est-ce que la prospérité en constante augmentation depuis la 2e guerre mondiale devrait-elle s’avérer fatale pour nous? Est-ce que des institutions et organisations mondiales, comme par exemple le CICR, gagneront en importance et en reconnaissance? Est-ce que la confrontation entre extrémistes et populistes continuera ou faiblira-t-elle? Est-ce que les jeunes femmes et hommes bien formés et sensibles à la solidarité seront dorénavant davantage intégrés dans les processus politiques, économiques, sociaux et dans le domaine de la santé? Est-ce que le capitalisme extrême de certains et les tragédies d`exploitation humaine dans certaines contrées vont-ils enfin finir?

Il reste une lueur d’espoir: cette pandémie du coronavirus soulève beaucoup de questions, et c’est très bien ainsi! Il est réjouissant de noter le commentaire de Klaus Schwab (82), fondateur du World Economic Forum (WEF). Lors d’une interview le mercredi après Pâques, il disait: «Les entreprises qui sont axées sur un bénéfice maximal pour le verser à leurs actionnaires ont moins de force vitale que les entreprises qui investissent dans le futur (traduction française).» Peut-être que ces jours de Pâques 2020 «calmes et incitants à la réflexion», ont laissé quelques traces!?

Joseph Zosso,
Schmitten (FR)

 

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Coronavirus

Connexion