Suisse

Pas de traçage des contacts sans base légale

Comme son homologue du National, la commission des institutions politiques du Conseil des Etats est préoccupée des conséquences qu’une application de traçage pourrait avoir sur la sphère privée.
Pas de traçage des contacts sans base légale
L'armée a testé l'application DP-3T. KEYSTONE
Coronavirus

Une application de traçage de contact Covid-19 ne doit pas être introduite sans base légale. Les commissions des institutions politiques du Parlement l’exigent dans une motion. Mais le Conseil fédéral n’est pas d’accord. La commission des Etats a décidé par 11 voix contre 1 de déposer une motion identique à celle du National. Elle est préoccupée des conséquences qu’une application de ce type pourrait avoir sur la sphère privée. Elle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion