Suisse

Le masque au bon vouloir des usagers

Les CFF et Carpostal recommandent de se protéger le visage aux heures de pointe. Pas d’obligation.
Le masque au bon vouloir des usagers
Le respect des distances dans les gares et dans les transports publics est demandé, mais le masque ne sera pas obligatoire. KEYSTONE
Transports publics

Les masques ne seront pas obligatoires dans les transports publics du pays à la reprise du trafic normal, le 11 mai. Ils seront en revanche recommandés si la distanciation sociale de deux mètres n’est pas garantie, en particulier aux heures de pointe. C’est l’une des consignes du plan de protection des transports publics du pays face à la pandémie de Covid-19 présenté ce jeudi par Vincent Ducrot et Christian Plüss,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion