International

Fin du procès contre des dirigeants du foot

Le Tribunal pénal fédéral annonce le report des débats en raison du coronavirus. Or un verdict ne pourra pas être rendu avant le délai de prescription le lundi 27 avril.
1
Le Suisse Urs Linsi, ex-secrétaire général de la FIFA, arrivant avec ses défenseurs à l'ouverture du procès en mars dernier à Bellinzone. KEYSTONE
Corruption

La justice suisse n’est pas parvenue à mener à terme le premier procès contre les instances du football. Entamés le 9 mars, les débats ont été reportés en raison du coronavirus et un verdict ne pourra pas être rendu avant le délai de prescription le lundi 27 avril. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a annoncé mardi qu’il ajournait au 27 avril le procès mené contre les anciens présidents de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion