International

Un peu d’espoir en Europe, semaine difficile aux Etats-Unis

Un peu d’espoir quant à l’épidémie de coronavirus émerge en Europe, le continent qui recense le plus de morts, mais qui pourrait voir ses chiffres refluer. Les Etats-Unis s’attendent eux à une semaine extrêmement difficile, de l’aveu du président Donald Trump.
Un peu d'espoir en Europe, semaine difficile aux Etats-Unis
Un lueur d'espoir apparaît timidement en Europe qui enregistre plus de 70% des décès. Kestone
Coronavirus

La pandémie a fait au moins 68’125 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, pour près de 1’245’000 cas recensés, d’après un bilan établi par l’AFP dimanche soir. L’un d’eux est le Premier ministre britannique Boris Johnson. Dix jours après avoir été testé positif, il a été hospitalisé dimanche. “Mesure de précaution”, ont assuré ses services: il reste aux commandes. Le chef de gouvernement conservateur “continue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion