Cinéma

Peter Nestler ou la dignité des oubliés

L’éditeur Survivance nous révèle le secret le mieux gardé du cinéma allemand: l’œuvre ­épurée et attentive aux démunis de Peter Nestler.
Peter Nestler ou la dignité des oubliés
"Etre tzigane" (1970) de Peter Nestler. SURVIVANCE
DVD

C’est un geste éditorial hardi et essentiel: Survivance, petit éditeur indépendant, sort une sélection des films de Peter Nestler, documentariste allemand de l’après-guerre qui s’exila en Suède à la fin des années 1960. Son nom resta longtemps confidentiel, réservé aux rétrospectives de festivals. C’est maintenant enfin le moment de vérifier par nous-mêmes ce que vaut cette œuvre dont Jean-Marie Straub, un de ses plus ardents défenseurs, disait qu’elle était la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion