Vaud

Mère Sofia doit se réorganiser

Face à la crise sanitaire, la fondation Mère Sofia, qui vient en aide aux plus démunis, a revu toute son organisation. Trois questions à son directeur, Yan Desarzens.
Mère Sofia doit se réorganiser
Une femme photographiée dans les locaux du nouveau centre d'accueil pour les Sans Domicile Fixe, SDF, après une conférence de presse de la fondation Mère Sofia sur le lancement d'un projet pilote d'accueil de nuit dans la région lausannoise lundi 30 novembre 2015 a Renens. KEYSTONE/Laurent Gillieron
Lausanne 

Quel impact la crise a-t-elle eu sur vos structures? Yan Desarzens: Elles ont toutes subi cette crise de plein fouet. La Soupe populaire est de retour dans la rue. Nous sommes revenus à une distribution de nourriture à la Riponne comme nous le faisions il y a vingt ans. Nous ne pouvons plus accueillir nos bénéficiaires dans nos locaux si nous voulons respecter les règles de l’Office fédéral de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion