Musique

Manu Dibango, un passeur au souffle coupé

Le saxophoniste et légende de l’afro-jazz est mort ce mardi matin à l’âge de 86 ans des suites d’une contamination au coronavirus.
Manu Dibango décède des suites du Covid-19
Manu Dibango en 2018 à Paris. KEYSTONE/ARCHIVES
Coronavirus

«Je suis l’homme qui, toute sa vie, a promené sa carcasse et son saxo dans les coulisses du temps et de l’histoire.» Mais le rideau, hier, est tombé sur cette scène que Manu Dibango avait transformé en carrefour du monde sonore. L’éternel baladin des musiques africaines est mort à Paris, à l’âge de 86 ans. Le souffle coupé par le Covid-19, ce virus qui ne badine pas. Si le «Papy

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion