Livres

Les yeux perdus du Cameroun

Les yeux perdus du Cameroun
Roman

Sept cents patients perdent la vue lors d’une campagne sanitaire. C’est ce grave accident thérapeutique, bien réel et survenu en Afrique équatoriale française, qui a inspiré à l’écrivain camerounais Mutt-Lon Les 700 aveugles de Bafia. Quoique méconnue, cette catastrophe a brisé en 1931 la carrière du docteur Eugène Jamot. Du Cameroun où il coordonnait la prophylaxie de la maladie du sommeil, il a été muté à Ouagadougou. Rentré en métropole,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion