Suisse

Un confinement partiel sollicité

Afin de réduire encore le risque de contagion, des cantons évoquent avec le Conseil fédéral des solutions pour inciter davantage d’entreprises à suspendre leurs activités. Il faudrait pour cela les indemniser.
Un confinement partiel sollicité
Confinement ou pas, le centre de Lausanne avait mardi toute l’apparence d’une ville morte. KEYSTONE
Santé publique

Le Conseil fédéral vient de déclarer la «situation extraordinaire» au sens de la loi sur les épidémies, mais rien ne dit que les mesures anticoronavirus ont atteint leur terme. Au contraire. Devant l’avancée rapide de l’épidémie, et le risque d’engorgement des hôpitaux, des autorités songent à resserrer le dispositif. Le mot confinement circule toujours plus. Selon nos informations, des cantons songent à inciter davantage d’entreprises à interrompre leurs activités. Ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion