Suisse

Les hôteliers romands appellent à l’aide

Au bord du gouffre, la branche demande à l’Etat de passer en mode urgence pour la soutenir.
Les hôteliers romands appellent à l’aide
Alain Becker, directeur de l'Association romande des hôteliers. KEYSTONE
Coronavirus

«Je suis venue ici pour donner un exemple concret. Ce matin, j’ai fermé mon hôtel, il n’y a plus de client», a expliqué hier avec gravité Marie Forrestier, directrice du Bon Rivage à La Tour-de-Peilz et membre du comité exécutif d’Hotelleriesuisse. Pas moins de 85% du chiffre d’affaires sont perdus et les charges n’ont pas baissé. «Financièrement, c’est un gouffre. On grignote toutes les réserves. Il nous faut très vite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion