International

Appel au secours des compagnies aériennes

Le secteur prévoit un impact du coronavirus plus grand que le 11-Septembre, et appelle les Etats à l’aide. De quoi susciter des critiques après le sauvetage des banques il y a dix ans.
Appel au secours des compagnies aériennes
Les aéroports européens devraient enregistrer 2 milliards de pertes de chiffre d'affaires au cours du premier trimestre. KEYSTONE - PHOTO PRETEXTE
Coronavirus

En 2008, les banques étaient en première ligne face à la grande crise économique. En 2020, face à une pandémie qui cloue les avions au sol, ce sont les compagnies aériennes du monde entier qui crient à l’aide et qui, pour certaines, ne survivront pas au choc. Un sentiment de peur mêlé aux interdictions de voyager ont conduit à une baisse de la demande et à l’annulation de plus de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion