Musique

Hopkinson Smith, poésie intime de la musique

On n’entendra pas le programme mixte de luth et de créations de György Kurtág prévu ce mardi soir à Genève. Hopkinson Smith nous livre ses pensées.
La poésie intime de la musique
Hopkinson Smith: "Le luth, avec sa dimension intime, se connecte avec le silence." VICO CHAMLA
Musique

Les étoiles de la série des Swiss Chamber Concerts n’atterriront pas ce mardi soir au Studio Ansermet à Genève, inutile d’expliquer pourquoi. Une création mondiale ainsi qu’une première genevoise du grand compositeur hongrois György Kurtág devront attendre la fin du Covid-19. De même que le récital prévu en ouverture, par Hopkinson Smith, star mondiale du luth et professeur de la Schola Cantorum Basiliensis, académie de musique de Bâle. Il nous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion