Musique

Voix de Fête annulé, un secteur asphyxié

Malgré les mesures prises ces derniers jours, le festival de chanson francophone doit renoncer à sa 22e édition. Pour sauver les finances, plusieurs formules de remboursement sont proposées.
Voix de Fête succombe au coronavirus
Le festival était considéré comme un multiplicateur potentiel du coronavirus. IRINA POPA
Coronavirus

Voix de Fête a tout fait pour l’éviter, mais la catastrophe a eu lieu quand même. Mardi, le festival genevois de chanson francophone s’est vu signifier par la Direction générale de la santé l’interdiction pure et simple de l’édition 2020, qui aurait dû avoir lieu du 16 au 22 mars. Le médecin cantonal a apposé sa signature au bas d’une longue liste de motifs ­faisant du festival un multiplicateur potentiel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion