International

Le Liban est en défaut de paiement

Au Liban, la date du 9 mars marque l’échéance de remboursement de 1,2 milliard d’euros de dette.
Le Liban annonce le premier défaut de paiement de son histoire
Le marasme économique dans lequel le Liban a plongé mécontente la population. Keystone
Liban

Le premier ministre libanais, Hassan Diab, a annoncé samedi que le pays ne serait pas en mesure de rembourser 1,2 milliard de sa dette arrivant à échéance dans deux jours. C’est le premier défaut de paiement de l’histoire du pays secoué par une crise économique. Le pays croule sous une dette de 92 milliards de dollars, soit environ 170% de son PIB. Le Liban “va restructurer sa dette conformément à l’intérêt

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion