Genève

Amiante: Unia saisit la justice

Le syndicat dépose une dénonciation pénale pour clarifier les responsabilités dans le chantier contaminé de l’école des Pâquis .
L’amiante refait surface
Si la présence d’amiante était connue, la contamination résulte d’une mauvaise gestion des matériaux amiantés par les différentes entreprises mandatées. JPDS
Santé

«Faire toute la lumière sur les faits du chantier de l’école des Pâquis.» C’est ce que demande la dénonciation pénale d’Unia déposée auprès du Ministère public genevois jeudi après-midi. L’affaire fait écho aux dysfonctionnements constatés il y a trois semaines à l’école des Pâquis, en travaux depuis deux ans. L’unité de surveillance cantonale, le Sabra, avait relevé une mauvaise gestion de l’amiante des différents mandataires, exposant ainsi les ouvriers à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion