Genève

Le PLR veut auditer les départements

Le Parti libéral-radical présente trente-quatre candidats pour le Conseil municipal et un seul pour l’exécutif. Il entend «restaurer la confiance et ramener la sérénité».
Le PLR veut auditer les départements
Le PLR s'engage à renforcer le contrôle interne de l'administration et à lancer un audit de fonctionnement de tous les départements. RA
Elections municipales

Trente-quatre candidats PLR (Parti libéral-radical), dont quatorze femmes et un tiers de moins de 35 ans, partent à l’assaut du Conseil municipal de la Ville de Genève. Simon Brandt, lui, se présente à la mairie. Afin de «ramener confiance et sérénité», le parti s’engage à renforcer le contrôle interne de l’administration et à lancer un audit de fonctionnement de tous les départements, qu’il rendra public, introduit le candidat Yorgos Constantacopoulos. Kevin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion