Suisse

Trop de stress sur les chantiers

Le syndicat Unia pointe du doigt une planification trop serrée et la baisse du nombre d’ouvriers.
Trop de stress sur les chantiers
Toujours plus de maîtres d'ouvrage, privés ou publics, exigent que leurs projets de construction soient réalisés dans des délais plus ou moins brefs. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Construction

La charge de travail et le stress ont augmenté sur les chantiers au cours des trente dernières années, relève mardi Unia, qui pointe du doigt la planification trop serrée et la baisse du nombre d’ouvriers. Le syndicat a formulé ses premières revendications. Toujours plus de maîtres d’ouvrage, privés ou publics, exigent que leurs projets de construction soient réalisés dans des délais plus ou moins brefs, a relevé à Berne Chris

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion