Trois questions à Alberto Mocchi

La nouvelle politique d’appui au développement économique mise sur la durabilité et l’innovation. Est-ce assez vert à vos yeux? C‘est un premier pas encourageant. La politique économique du canton de Vaud doit tenir compte de la durabilité, mais on pourrait en faire plus. Il faut aussi se poser des questions sur notre mode de vie, et ce n’est pas le cas ici. Le conseiller d’Etat Philippe Leuba s’appuie avant tout sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion