Solidarité

Rafael Correa superstar à Genève

Lors d’une conférence improvisée lundi à Genève, l’ancien président équatorien a dénoncé la stratégie de la droite visant à instrumentaliser la justice et les médias sur la base de mensonges.
Rafael Correa superstar à Genève
Devant près de deux cents personnes réunies lundi à Genève, Rafael Correa a estimé que l’Amérique latine avait vécu un âge d’or entre 2002 et 2014. «Grâce à des politiques progressistes, 92 millions de Latino- Américains sont sortis de la pauvreté.» CKR
Equateur

Rafael Correa a pris Genève par surprise. «Nous avons appris samedi qu’il venait», confie lundi un membre suisse de Révolution citoyenne, le parti de l’ancien président équatorien (2007-2017). Ce soir-là, quelque deux cents Latino-Américains s’entassent dans les modestes locaux du Parti du travail, à la rue du Vieux-Billard, pour une conférence organisée à la dernière minute. La sécurité est minimale, mais on relève toutes les identités et on filme les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion