International

Castaner annonce le retrait d’une grenade controversée

Le ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé dimanche le retrait d’une grenade de désencerclement explosive utilisée par les forces de l’ordre en France. L’engin est accusé de provoquer de graves blessures chez des manifestants.
Castaner annonce le retrait symbolique d'une grenade controversée
Selon un rapport de la police cité par le Défenseur des droits, «la France est le seul pays d'Europe à continuer d'employer des munitions explosives» dans le maintien de l'ordre face à des manifestants. KEYSTONE
France

«Elles n’ont pas une couleur, elles n’ont pas un signalement spécifiques et il est arrivé, il y a plusieurs mois, que des policiers soient obligés de les utiliser pour se désengager d’une menace et que des manifestants les prenant volontairement en main se blessent grièvement. C’est la raison pour laquelle je pense qu’il nous faut retirer les GLI-F4», a déclaré le ministre sur la chaîne publique France 3. Petite (17,8

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion