Lecteurs

La science n’est pas un programme politique

Mathilde Marendaz répond à des propos tenus récemment par Philippe Nantermod.
Climat

Il est des moments où le monde ne tourne pas rond. C’est le cas quand Philippe Nantermod pense que l’écologie est un effet de mode. Le monde brûle, Crédit Suisse et UBS investissent des centaines de milliards dans les industries fossiles qui ruinent toute possibilité pour la planète d’éviter un réchauffement plus élevé que +1.5°C, et lui invite le Crédit Suisse à faire recours contre l’acquittement d’une jeunesse qui combattait sympathiquement l’inertie de sa majorité politique. Le monde brûle et un politicien de 34 ans véhicule des propos climato-sceptiques aigus, en qualifiant nos engagements basés sur la science, de secte et de dogme.

Si la majorité bourgeoise qu’il représente est bien déterminée à faire freiner tout changement en faveur du climat, la balle semble quand même avoir changé de camp. Mercredi encore, d’après les propos recueillis par le Tages Anzeiger, un juge retraité de la Cour suprême suisse a avancé que la décision du juge du Tribunal d’arrondissement de Lausanne n’était pas une décision politique, mais qu’il avait tout à fait bien traité l’affaire. La séparation des pouvoirs avait été respectée, dès le moment où un juge écoute les preuves apportées par la science, contrairement aux propos de Nantermod qui lui, en revanche, n’a pas pu s’empêcher d’intervenir dans cette décision objective de la justice.

La science n’est pas un programme politique. Nantermod et son monde conçoivent cette lutte comme une question d’opinion, et nous atteignons un niveau éminemment dangereux pour la démocratie et pour l’avenir de notre terre. Car des individus comme lui, négationnistes des faits scientifiques, ont aujourd’hui du pouvoir sur nos vies et les enfants de demain. Et pendant encore quatre ans. Nous devrons redoubler d’effort pour lutter contre ces détracteurs de la science. La terre est plate, Philippe Nantermod?

Mathilde Marendaz,
Coordinatrice romande Jeunes Vert-e-s Suisse

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Climat

Connexion