Genève

Pagani sous enquête disciplinaire

Le magistrat de gauche doit s’expliquer sur sa gestion du chantier du Grand Théâtre et les modalités de création d’une fondation d’aide aux migrants.
Pagani sous enquête disciplinaire
Le gouvernement a décidé d’ouvrir une enquête après un rapport préliminaire du Service des affaires communales. JPDS

«C’est la cerise sur le gâteau!», fulminait mercredi Rémy Pagani. Si la fin de mandat – et de carrière politique en Ville de Genève – du magistrat d’Ensemble à gauche était une pâtisserie, elle aurait tout d’un étouffe-chrétien: trop riche et indigeste. Déjà prévenu dans l’affaire des notes de frais du Conseil administratif, il fait désormais l’objet d’une nouvelle enquête disciplinaire du Conseil d’Etat, autorité de surveillance des communes. L’élu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion