Genève

Agents condamnés pour abus d’autorité

Les cinq agents de sécurité publique avaient arrêté un étranger sous le coup d’une décision de renvoi. Le Tribunal de police a jugé leur méthode condamnable.
Agents condamnés pour abus d’autorité
Le tribunal estime que le principal accusé a tendu un piège à un étranger sous le coup d'une décision de renvoi, en l'attirant à l'Office cantonal de la population et des migrations. KEYSTONE
Justice 

Le Tribunal de police a reconnu coupables d’abus d’autorité cinq agents de sécurité publique (ASP). Ils écopent de peines allant de 120 à 180 jours-amende avec sursis, le tribunal ayant reconnu des degrés divers d’implication. Le procès ouvert en novembre portait sur des faits remontant à 2016. Ces assistants de sécurité publique avaient alors procédé à l’arrestation d’un étranger sous le coup d’une décision de renvoi, usant de méthodes condamnées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion