Genève

Le savoir au secours de la planète

Le Collectif Internation, mené par le philosophe Bernard Stiegler, appelle la Genève internationale à repenser la lutte contre le changement climatique.
Le savoir au secours de la planète
Le collectif souhaite voir essaimer des «territoires- laboratoires», sous l’égide des Nations Unies, qui communiqueraient entre eux non pas par le commerce mais par les savoirs. KEYSTONE
Climat

Le jour n’est pas choisi par hasard. Ce vendredi 10 janvier consacre le centenaire de la Société des nations. Une date symbolique pour le Collectif Internation, qui appelle de ses vœux l’avènement d’un nouveau réseau interétatique susceptible de répondre au défi climatique. Accueilli par le Club suisse de la presse, le groupe de scientifiques dévoile un programme mêlant recherche théorique et expérimentation territoriale, aboutissement de dix-huit mois de réflexion. Aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion