Solidarité

La répression comme seule réponse

Militant d’organisations de quartiers de la région de Valparaiso, Ivan Vilches témoigne de la violence de la répression contre les mobilisations massives qui agitent le Chili.
La répression comme seule réponse
Santiago, le 13 décembre. De multiples violations des droits humains pas la police ont été enregistrées depuis le début de la mobilisation. KEYSTONE
Chili

«Au Chili, les droits humains sont systématiquement violés. Le peuple est mobilisé mais le gouvernement ne répond que par la répression. Et il donne de plus en plus de pouvoir à la police.» Représentant d’organisations de quartiers1Asamblea territorial Sector sur, de Villa Alemana, Asamblea territorial «Marga Marga», de Quilpué, Comisines de derechos humanos de Villa Alemana y Quilpué. de la région de Valparaiso, Ivan Vilches a été invité à Genève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion