International

Election présidentielle sous tension

Les Algériens votent ce jeudi pour élire le successeur d’Abdelaziz Bouteflika. Une élection perçue comme une manœuvre de survie du régime.
Election présidentielle sous tension
Les cinq candidats en lice ont tous soutenu le président déchu Abdelaziz Bouteflika ou participé à sa présidence. KEYSTONE
Algérie

Après pratiquement dix mois d’une contestation populaire massive ayant emporté le président Abdelaziz Bouteflika, les Algériens votent jeudi pour élire son successeur. Cette élection présidentielle est toutefois perçue comme une manœuvre de survie du régime. Les quelque 61’000 bureaux ont ouvert comme prévu à 8h (locales et suisses) à travers le pays, selon l’agence de presse officielle APS. A Bab el Oued, une centaine d’électeurs, dont de nombreux jeunes, se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion