Solidarité

Le soutien à Louisa Hanoune s’organise

Figure de l’opposition algérienne, la députée purge une peine de quinze ans de prison. Un comité suisse composé d’élus et de syndicalistes a tenté, en vain, de rencontrer le consul général d’Algérie.
Le soutien à Louisa Hanoune s’organise
Une délégation d'élus et syndicalistes suisses se rend au Consulat d'Algérie à Genève pour exiger la libération de Louisa Hanoune. DR
Droits humains

La délégation n’aura finalement pas été reçue, samedi à Genève, par le consul général d’Algérie. Elle était venue remettre une lettre ainsi qu’une pétition munie de 1500 signatures pour exiger la libération immédiate de Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs et militante pour la démocratie. Arrêtée le 9 mai dernier, elle a été condamnée à quinze ans de réclusion par le tribunal militaire de Blida dans un procès jugé «expéditif

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion