Livres

Une tulipe sans queue ni tête

Tulipe blues, du Genevois Emmanuel Pinget, ne cesse de déjouer les attentes, suscitant le sourire par ses décalages féconds et ses télescopages inattendus.
Une tulipe sans queue ni tête
Roman

L’univers romanesque du Genevois Emmanuel Pinget est d’une jubilatoire étrangeté, à la fois glaçante et hilarante, immédiatement reconnaissable. Il allie l’absurde à une inquiétude existentielle qui teinte de mélancolie ses notes délirantes, tandis que l’auteur maîtrise l’art de la formule et de dialogues délicieusement inattendus. En germe dans ses deux premiers opus (Epitaphes et Avant de geler), cette veine singulière trouve une forme aboutie dans Tulipe blues. Ici, Perdic, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion