Arts plastiques

Au-delà des traumas

En lorgnant vers le passé pour raconter les blessures du présent, les œuvres de Michael Rakowitz embrassent magnifiquement notre époque. A voir à Turin.
Au-delà des traumas
Michael Rakowitz, une pièce de la série "The Invisible Enemy Should Not Exist" (Lamassu)(2018), l’an dernier sur Trafalgar Square, à Londres. PHOTO GAUTIER DEBLONDE / COURTOISIE DE L'ARTISTE, DU MAIRE DE LONDRES ET DU CASTELLO DI RIVOLI
Exposition

On les retrouve tout au long du parcours: les explications manuscrites de Michael Rakowitz sont la cerise sur une œuvre truffée d’humanité. Avec leur lettrage soigné, elles accompagnent, complètent ou commentent les sculptures, installations, vidéos et dessins de l’artiste, au fil d’un corpus attaché à ressusciter les témoignages du passé pour mieux se soucier du présent. Des œuvres généreuses, parfois complexes dans leur cheminement de pensée mais toujours accessibles, à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion