Vaud

Lyria n’abandonne pas Vallorbe

Après la crise, une convention est signée pour la ligne TGV Lausanne-Paris via le Jura.
Lyria n’abandonne pas Vallorbe
La Française Marie-Guite Dufay et la Vaudoise Nuria Gorrite (à dr.) sont satisfaites de la convention signée. KEYSTONE
Rail

Après les hauts cris, les propos parfois «blessants» et le tollé aussi bien côté français que vaudois, place à la collaboration, voire à l’empathie. Tous les partenaires qui s’étaient fâchés à l’annonce en janvier par la société Lyria de la suppression d’une liaison TGV entre Paris et Lausanne via Vallorbe se sont retrouvés lundi à Lausanne. Ils ont signé très officiellement une convention pour développer l’axe international ferroviaire à travers

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion