Suisse

Pas de renvoi pour un Afghan chrétien

La Cour européenne des droits de l’homme estime que le jeune afghan réfugié en Suisse serait exposé à un risque de persécution, voire à la mort, s’il retournait dans son pays.
Pas de renvoi pour un Afghan chrétien
La Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg a admis le recours contre la Suisse d'un Afghan converti au christianisme. KEYSTONE
Asile

La Suisse violerait la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) si elle renvoyait un Afghan converti au christianisme. Selon Strasbourg, l’intéressé serait exposé dans son pays à un risque de persécution, voire à la mort. Le recourant, d’éthnie hazara et âgé d’une vingtaine d’années, est arrivé en Suisse en mars 2014 et a déposé une demande d’asile. Il a indiqué qu’il avait quitté l’Afghanistan en raison de l’insécurité et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion