Égalité

Pochoirs féministes dans Paris

Des militantes féministes se sont retrouvées pour écrire des revendications dans Paris. Une manière d’investir la rue, majoritairement masculine la nuit.
Pochoirs féministes dans Paris
Un trottoir parisien après le passage des militantes . Marie Rouge
Harcèlement

Ce mardi soir, à 21 heures, entre les murs de la future Cité de l’égalité, dans le VIe arrondissement de Paris, une cinquantaine de militantes – et quelques militants – du collectif Nous toutes sont réunies au milieu des pochoirs et des bombes de peinture. Elles s’apprêtent à taguer les rues de Paris et d’Ile-de-France avec des messages revendicateurs: «La rue est aussi à nous toutes», «Stop aux violences sexistes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion