«La pression monte»

Au premier tour des élections au Conseil des Etats, la PDC Marianne Maret est arrivée deuxième, derrière son colistier Beat Rieder. Lors du 2e tour dimanche, la députée au Grand Conseil affrontera le conseiller national Mathias Reynard (ps), classé troisième. Comment se passe la campagne? Marianne Maret: Elle est très exigeante. Je participe à de nombreux débats, suis très sollicitée par les médias et vais à la rencontre de la population.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion