Vaud

Des années de combat, sans relâche

Figure de la gauche radicale, le député Jean-Michel Dolivo démissionne. Portrait d’un insoumis.
Des années de combat, sans relâche
A presque 68 ans, Jean-Michel Dolivo avait convenu avec son groupe de laisser sa place à mi-mandat. KEYSTONE
Grand Conseil

Il a porté avec acharnement et patience la lutte contre les renvois forcés, les privilèges fiscaux ou pour l’égalité salariale au Parlement vaudois. Quand il se lève au plénum, certains soupirent, d’autres prêtent l’oreille avec attention. Avec des gestes théâtraux, d’une voix douce et posée, le député de gauche radicale Jean-Michel Dolivo n’a jamais manqué une occasion de défendre les droits fondamentaux et la justice sociale. Après douze ans passés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion