Arts plastiques

A Bâle, l’art exhibe ses disputes

Avec «Kontrovers?», le Kunstmuseum expose intelligemment le potentiel polémique d’œuvres de ses collections qui ont généré discussions, débats voire querelles.
L’art exhibe ses disputes
Louis Moilliet, "Im Zirkus" (1914–1915). KUNSTMUSEUM BASEL /MARTIN P. BÜHLER
Expo

C’est une excellente idée. Pour exposer une sélection d’œuvres de sa collection, le Kunstmuseum de Bâle a choisi un angle percutant: celui des controverses et autres polémiques, pour raconter quelque 500 ans de peintures, sculptures ou – plus récemment – photographies qui ont généré discussions, débats voire querelles. Par exemple celle provoquée dans la cité rhénane par l’acquisition d’Au Cirque (1914-15) du peintre suisse Louis Moilliet, une toile influencée par cubisme et expressionnisme,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion