Suisse

Un comité au chevet de Moutier

Un comité d’accompagnement pourrait seconder Moutier pour organiser un nouveau vote, au chevet du «Brexit suisse». Les avis divergent.
Un comité au chevet de Moutier 1
La confiance est aujourd’hui rompue entre les autorités de Moutier, majoritairement pro-jurassiennes, et le gouvernement du canton de Berne. Le couac du vote de 2017, entaché d’irrégularités selon la justice bernoise, n’a toujours pas été digéré par le camp autonomiste. KEYSTONE
Jura bernois

Accompagner les autorités de Moutier – comme on s’enquerrait d’un malade – pour éviter tout nouvel écueil et surtout assurer cette fois-ci une sécurité maximale lors de la deuxième votation sur l’appartenance cantonale de la ville. C’est la proposition faite lundi soir, à Berne, par la Conférence tripartite (cantons de Berne et du Jura et Confédération) pour trouver une issue si possible définitive à la Question de Moutier. En aidant,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion