Suisse

Les Verts qui rient, le PS qui grimace

La force électorale des socialistes a chuté à un niveau historiquement bas au National. Explications.
Les Verts qui rient, le PS qui grimace
En «aspirant» quantité d’électeurs socialistes, les Verts de Regula Rytz volent la vedette au PS de Christian Levrat. KEYSTONE
Elections fédérales

De mémoire de camarade, on n’avait jamais vu ça. La force électorale du Parti socialiste a chuté à un niveau historiquement bas, à 16,8%, lors des élections au Conseil national, encaissant une perte sèche de deux points. Voilà qui est inédit depuis l’introduction du système d’élection proportionnel en 1919. La formation à la rose a certes limité les dégâts sur le plan des sièges – elle en a égaré quatre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion