Genève

Jocelyne Haller cède sa place à Stéfanie Prezioso

La militante arrivée troisième de sa liste siégera à Berne à la faveur de deux défections. Un procédé qui en a indigné plus d’un à Genève.
Elue au National, Jocelyne Haller cède sa place 1
Arrivée troisième de la liste principale d’EàG, Stéfanie Prezioso (photo archives) accuse 690 voix de retard sur Jocelyne Haller. CÉDRIC VINCENSINI
Elections fédérales

Petit coup de tonnerre dans le microcosme de la gauche radicale genevoise. Elue surprise au Conseil national dimanche, Jocelyne Haller ne siégera finalement pas à Berne. C’est sa colistière Stéfanie Prezioso qui la remplacera; Jean Burgermeister, premier des viennent-ensuite, ayant lui aussi décliné les ors du Palais fédéral. La vétérane de la politique genevoise a annoncé lundi à son parti qu’elle préférait se concentrer sur son mandat au Grand Conseil.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion