Musique

Eric Bibb, griot global

De New York à Bamako en passant par l’Europe, le bluesman jette des ponts et rafraîchit la mémoire historique. Entretien avant son concert jeudi à Plan-les-Ouates.
Eric Bibb, griot global
Le blues? «Une ­revanche ­cosmique» pour ce citoyen du monde qui a ­suivi ses parents ­militants jusqu’en Union soviétique, dans les années 1960. Marié à une chanteuse ­suédoise, il joue avec des griots d’Afrique de l’Ouest. dr
Interview

Peu importent les succès et les distinctions qui ­jalonnent la carrière d’Eric Bibb, étalée sur plus de quatre décennies. Aux dernières nouvelles, il était sacré artiste blues de l’année à Londres: c’est dans la capitale anglaise que le New-Yorkais, 68 ans, a posé ses coffres de ­guitare après dix ans passés en Suède, où il a rencontré son épouse Ulrika, également chanteuse. Fils de militants des droits civiques (père musicien,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion