International

Catalogne: de l’huile sur le feu

La Cour suprême espagnole a condamné lundi neuf des douze dirigeants catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Ils écopent de peines allant de neuf à treize ans de prison pour sédition et détournement de fonds publics. Notre commentaire.
Catalogne: De l’huile sur le feu
La Cour de Madrid a condamné les principaux acteurs du référendum d’indépendance catalan de 2017 à de très lourdes peines de prison. KEYSTONE
Commentaire

Le Tribunal suprême espagnol le reconnaît: l’ordre constitutionnel n’a jamais été menacé lors du référendum catalan d’autodétermination. Et aucune violence n’a été sciemment orchestrée par ses organisateurs. La sentence, rendue lundi matin (lire ci-dessous), anéantit l’extravagant scénario du «coup d’Etat» catalan, clamé depuis deux ans par les médias et partis espagnolistes et repris à son compte par le Ministère public. La Cour de Madrid a pourtant condamné les principaux acteurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion