Religions

«Une occasion unique de changement»

Le synode sur l’Amazonie représente une opportunité pour changer la gouvernance au sein de l’Eglise catholique. Entretien avec Leonardo Boff, l’un des pères fondateurs de la théologie de la libération.
«Une occasion unique de changement»
Le pape François, le 7 octobre sur la place St-Pierre, entouré notamment par des défenseurs des peuples autochtones. KEYSTONE
Vatican

Du 6 au 27 octobre, le Vatican réunit près de 300 personnalités – dont 110 évêques latino-américains de Bolivie, du Brésil, de Colombie, d’Equateur, du Pérou et du Venezuela – pour participer au synode «Amazonie, nouvelles voies pour l’Eglise et pour une écologie intégrale». Un évènement transcendant pour l’avenir de l’Eglise catholique, affirme le penseur Leonardo Boff, l’un des pères fondateurs de la théologie de la libération. Comme il le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion