International

L’opposition fait chuter les “commandants”

Les électeurs ont sonné l’heure du changement dimanche au Kosovo. Ils ont placé l’opposition en tête des législatives, infligeant une lourde défaite aux anciens chefs de la guérilla après une décennie de pouvoir.
l'opposition fait chuter les "commandants"
EPA/GEORGI LICOVSKI
Kosovo

“L’heure est venue! L’heure est venue!”, a lancé dans le centre de Pristina le leader de la gauche (Vetevendosje), Albin Kurti, à ses partisans devant qui il s’est présenté dans les habits de “premier ministre du Kosovo”. Après le dépouillement de près de 95% des votes, son parti (25,81%) devance de justesse l’autre grande formation d’opposition, la LDK (centre-droit, 24,95%), à bonne distance des deux principales composantes de la coalition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion