Genève

Avoir un toit à soi, même de 20 m2

La Ville de Genève a réalisé, derrière la gare, dix-neuf logements relais permettant d’accueillir des personnes en situation d’urgence. Reportage auprès des premiers locataires.
Avoir un toit à soi, même de 20 m2
Ces studios donnent un peu de stabilité à leurs locataires, condition indispensable pour prendre un nouveau départ. Cédric Vincensini
Urgence sociale

Lila* a tout juste 3 mois. Elle est la plus jeune locataire du nouvel immeuble niché au 19, rue Fort-Barreau, derrière la gare Cornavin. Ses parents et elle ont, depuis peu, un toit à eux. Exigu, certes, 20 m2, mais qu’importe. Avec la clé de leur studio en poche, ils s’assurent d’une stabilité, indispensable après la naissance d’un enfant, mais qui jusqu’ici faisait défaut. La maman, Leïla*, 30 ans, raconte: «Avec mon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion