Genève

Policier raciste: thèse du complot balayée

Le Tribunal de police n’a pas retenu l’hypothèse d’un faux compte et a condamné l’agent de sécurité pour discrimination raciale.
Policier raciste: thèse du complot balayée
KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Justice

L’agent de sécurité accusé d’avoir posté des propos racistes sur son compte Facebook a été condamné par le Tribunal de police pour discrimination raciale. Le prévenu se disait victime d’une vengeance de ses collègues, mais la juge n’a pas retenu l’hypothèse d’un faux compte créé pour lui nuire. > Relire notre article Agent raciste ou victime d’une vengeance? L’hypothèse d’un coup monté écarté, le verdict a confirmé l’ordonnance pénale: une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion